À ma mère

Serres-moi, maman,
De nouveau dans tes bras
Comme tu le faisais quand j’étais poupée,
Souffles sur les blessures qui font mal
Que ca passe vite,
Comme auparavant.

Je reviens vers toi, maman,
Pourque tu soies ma conseillère fidèle,
Que tu effaces tous les maux
Et qu’on rit de nouveau.

Pour rire, maman,
De nouveau ensemble
Comme dans les temps d’autrefois,
Pour lire dans mon âme
Comme personne ne l’a jamais fait.

Tu me manques, chère maman,
Et j’ai tant de choses à te raconter,
Suis-je maintenant ce que t’étais avant
Comment vas-tu, maman, à présent?

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Google

Comentezi folosind contul tău Google. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

Conectare la %s